FANDOM


Autrefois, Taborea était un livre dans lequel était supposément consignée toute genèse d'une faune et d'une flore sur un monde, mais aujourd'hui, il est rempli de mythes et de légendes. Les continents portent les traces d'un passé énigmatique et déroutant, aujourd'hui disparu. C'est à l'Âge des Découvertes que le peuple de Taborea est aujourd'hui engagé dans une quête pour découvrir son passé mystique.

La CréationModifier

Creation
L'Origine

Il y a fort longtemps, le dieu Ayvenas créa un livre, dans lequel il décrivit la forme du monde et y nota l'origine de la vie. Ce livre s'appelait "Taborea".

Taborea
Ayvenas souhaitait créer pour les plantes une terre de douceur et de tranquillité, une étendue d’herbe soyeuse et des arbres tellement gigantesques qu’ils touchaient presque le ciel.

Et lorsqu’il rêva d’un magnifique firmament, le ciel bleu éclatant et le dôme étoilé naquirent. Il aspira également à de nouveaux sons et créa le sifflement du vent.

Malgré la création de ce monde magnifique, il se sentit seul. Alors, il façonna les premières formes de vie avec de l'argile.

Ayvenas et le peuple
Ayvenas remarqua cependant que ces formes de vie étaient très faibles. Des incidents mineurs pouvaient provoquer de graves blessures et, s’ils tombaient malades, la mort éatit inévitable. Ne sachant comment se protéger, ils redoutaient chaque danger, faisant d’eux des créatures misérables.

Alors Ayvenasse se décrivit sous différentes formes dans Taborea afin de leur apprendre à utiliser leurs compétences et capacités. Ils se réunirent ensuite selon leurs caractéristiques. Les races du monde étaient nées et la légende de la création désormais écrite.

En ce temps là, les éléments étaient en équilibre. Les émissaires divins d’Ayvenas devaient veiller sur ce jeune monde innocent.

L'Age des MythesModifier

Mythes
Le monde change

Les races évoluèrent selon leurs souhaits et Ayvenas fut heureux de voir que le calme et une croissance stable s’instauraient. Un jour, lors de l'écriture du livre, une pensée lui traversa l'esprit : «Et si le monde était déséquilibré? Quelle genre de monde allait-il devenir ?"

Sans en être conscient, cette pensée s’ancra et commença à métamorphoser le monde en secret.

Transformation et espoir
Alors, les peuples du monde commencèrent à changer sous l’influence de la pensée inconsciente d’Ayvenas. Ses envoyés leur apprirent la connaissance, mais des différences émergèrent entre eux. Ils leur enseignèrent comment vivre de leur propre force et la plupart se dévouèrent aux récoltes et à la chasse. Mais certains commencèrent à voler. Puis ils leur apprirent à s’unir face aux dangers, ainsi beaucoup de peuples qui vivaient tranquillement chacun de leur côté, mais certains commencèrent à se battre entre eux.

Finalement, même les envoyés d’Ayvenas commencèrent à développer leurs propres caractéristiques et leur propre conscience. Il en fut de même pour les élémentaux : les gardiens de l’équilibre étaient maintenant un mélange de différentes créatures. Beaucoup d’êtres magiques vinrent à la vie, parmi lesquels les dragons qui étaient les plus puissants.

Les actions de ces puissantes créatures formèrent la base de beaucoup de récits, qui devinrent par la suite des mythes. C’est pourquoi cette époque est appelée l’Âge des Mythes.

Le Mythe des Oracles
Ayvenas fut déconcerté lorsqu’il se rendit compte que le monde de Taborea échappait à son contrôle. Aussi, il décida de déchirer les chapitres de l'avenir et de les disperser en fragments partout sur Taborea. Son intention était de donner le pouvoir au peuple, afin qu’il puisse choisir l'avenir de Taborea.

Mais les représentants divins n'avaient pas eu connaissance de ce plan et ressentirent un grand désespoir. Ils essayèrent même de reconstituer les morceaux du livre. Ce n'est qu'ultérieurement qu'ils prirent connsaissance des voies du dieu et qu'ils s'y conformèrent. Lorsque Ayvenas en donna l'ordre, ses envoyés se retirèrent et disparurent de la surface du monde — ainsi prit fin l'Âge des Mythes.

Au cours des siècles, la destruction par Ayvenas de sa propre création devint une légende. Les hummains des époques postérieures appellèrent "oracles" les morceaux de Taborea éparpillés. On dit même que quiconque rassemble ces morceaux peuvent écrire l'avenir.

Les Temps AnciensModifier

Temps anciens

L'époque Classique

Après que les gens aient été livrés à eux-mêmes, ils commencèrent à former des alliances qui donnèrent naissance aux états et aux nations. Pour la première fois la vie culturelle commença à prospérer et une grande partie des choses que nous connaissons aujourd'hui provient de cette époque.

Le peuple le plus influent et ayant la croissance la plus rapide était les Hommes. Ce sont eux qui avaient la plus grande connaissance des runes ce qui leur donnait un pouvoir presque divin. Cette civilisation avancée perdura pendant un millénaire et fut plus tard baptisée "Les Royaumes Anciens"...

Cette époque eut une grande influence sur les normes et le mode de vie actuels et érigea les bases des connaissances futures. C'est pour cette raison que cette époque est aussi appelée "Epoque Classique".


La Guerre de Balanzasar

Avec toutes ces connaissances, le pouvoir de l'Homme grandit radicalement, autant que son avidité. Des conflits, de petite ampleur et sporadiques s’intensifièrent dans des guerres entre les nations entières et les Hommes commencèrent à utiliser la magie pour causer la mort et la destruction.

L'évolution technologique a progressé à un tel point que les hommes ont même défié les dieux. Ils ont tenté d'asservir les dragons et les élémentaux, ou donner la vie à des monstres inimaginables avec l'aide des runes ou transformer leurs propre corps selon leur vision.

Une guerre de plus d’un siècle a éclaté et, petit à petit, tout le monde fut entraîné dans le conflit, jusqu'à ce que plus aucun endroit dans Taborea ne soit laissé indemne. Cette époque fut nommée d’après le nom de la plus épouvantable bataille: la Guerre de Balanzasar. Mais au final, les dragons et élémentaux asservis brisèrent leurs chaînes et reprirent leur liberté.

De par leur haine pour les Hommes, ils ont détruit tout ce que l'humanité avait construit. Ces événements seront appelés "la punition du Ciel" et la Guerre de Balanzasar. Mais même après la fin de la guerre, aucune paix ne s’installa entre les factions qui se disputaient. Les nations qui possédaient toujours leurs pouvoirs sans limites ont attaqué leurs plus faibles voisins. La souffrance de tous ceux affectés fut encore plus grande.


Une Époque de chaos

Certains des pays les plus forts ont soumis les plus petits et ont asservi leurs habitants. Leur domination était fondée sur la transformation des chefs grâce au pouvoir des runes. Ils se sont imposés comme une nouvelle race destinée à gouverner ce monde et se firent appeler "les Démons".

Aussitôt ils ont commencé à se détacher de l'humanité et regarder de haut leurs frères passés, la haine a rempli les cœurs, et la volonté de les renverser s'est manifestée. Mais tous les autres peuples, qui portaient des cicatrices profondes de la Guerre de Balanzasar, avait perdu toute foi en l’homme ou avaient peur des Démons. Ils furent soumis et les démons dominèrent complètement cette ère.

Cependant, la discorde et la méfiance existaient entre les Démons. Une fois que tous les petits pays furent soumis une autre guerre éclata, cette fois parmi les Démons. Mais il ne restait aucun dragon ni aucun élémental pour les arrêter. La terreur qu'ils causèrent avait finalement fait avancer l'alliance, réunissant tous les peuples et tous les pays en un seul. Un grand plan fut mis en place.


Les Anciens Temps - le Grand Exil

Cette alliance créa une sphère, qu'ils nommèrent "le Monde du vide".Puis elle plaçât des portails inter dimensionnels dans les domaines des Démons menant jusqu’à la sphère.

Une guerre s’ensuivit, connue sous le nom du " Grand Exil". L'alliance séduisit les Démons pour les attirer dans le piège et les précipiter dans les portails. Un grand nombre de vies furent sacrifiées pour les bannir l'un après l'autre dans le vide. Lorsque le dernier d'entre eux fut banni, on scella tous les portails.

Rien ne permit de savoir quelle méthode fut utilisée, mais elle réussit. Très peu de démons en réchappèrent, et privés de leur pouvoir, ils furent chassés. Et n’eurent qu’un seul choix - fuir dans l'ombre.

Mais le prix de la victoire était immense. Seul un dixième de la population réchappa aux guerres et de nombreuses icônes culturelles furent interdites avec les démons.

L'Age du ChâtimentModifier

Chatiment

Une Époque de Paix

La paix finit par trouver sa voie dans le monde et les Hommes vécurent en harmonie avec les autres peuples. Toutefois la terreur du passé occupait encore l’esprit des gens. Et comme quelques démons vivaient toujours en liberté, l'humanité développa une méthode afin d'attraper les derniers rescapés.

Avec la magie runique la plus puissante, ils donnèrent vie à des statues en pierre gigantesques qui étaient aussi puissantes que des dragons. Ces monstres froids et impassibles étaient capables de prendre des décisions de manière autonome et étaient appelés "Gardiens". Sous leur protection, la paix était garantie.

Les humains restants se réunirent pour construire une nouvelle nation vivant en paix avec les autres. En comparaison avec les catastrophes qui suivirent, cette ère fut appelée par la suite « l'Époque de la Paix ».


La Tempête

Après l'Époque de Paix vint celle de la Tempête.

Le durée de cette époque est aujourd'hui encore inconnue. La seule chose que l'on sait est que les gardiens y furent liés. Leurs créateurs avaient oublié que les civilisations se développeraient bien plus qu’ils ne l’imaginaient et que l'histoire était sur le point de se répéter : les prémices d’une guerre apparaissait.

Pour une raison inconnue, les gardiens se rendirent un jour compte que la civilisation se dirigeait vers une catastrophe et ils commencèrent alors à l’anéantir.

L'humanité et les autres peuples n'avaient pas la puissance qu'ils avaient autrefois et furent impuissants contre l'attaque des gardiens. La seule option était la fuite.

Il ne fallut qu’une année pour que la civilisation humaine soit anéantie et que les Antiques Royaumes deviennent une autre ruine de l'histoire.


L'Age des Ténèbres

Pourchassant les dernières traces de civilisation humaine, les gardiens rencontrèrent les dragons et les élémentaires et considèrent leur grande dangerosité en raison de leur immense puissance.

Toutefois les gardiens, entités artificielles, ne firent pas le poids contre des créatures divines. L'un après l'autre, ils furent détruits et le mécanisme qui guidait les gardiens tomba en panne pour des raisons inconnues. Ils tombèrent dans une profond sommeil.

Les Hommes survivants avaient tout perdu : leur superbe civilisation et leurs innombrables connaissances, mais ils n’étaient pas les seuls à avoir enduré de grandes pertes. Leur existence s’apparentait à celle des premiers Hommes : sans magie ou machines, guidés par la crainte, la folie et la superstition, de nouveau dans l’impossibilité de sortir de leur fange.

Cette période est entrée dans l'histoire comme sous le nom d'"Âge des Ténèbres".

Les survivants des Antiques Royaumes développèrent par suite une nouvelle culture et sont aujourd'hui connus sous le nom de barbares.

La Nouvelle EreModifier

Nouvelle ère

Le chapitre du rétablissement

À côté des Antiques Royaumes, il existait un continent mystérieux, hébergeant des tribus humaines sous-développées qui furent épargnées par les gardiens. Son nom était "Kolydia".

Pendant l'Époque des ténèbres, beaucoup d'hommes se réfugièrent à Kolydia pour recommencer une nouvelle vie. Ils amenèrent avec eux toutes leurs connaissances du passé. A l'inverse des Antiques Royaumes, la connaissance des runes était peu développée sur ce continent, ainsi la magie ne se développa que lentement. Afin de combler ce manque, les machines prirent une place grandissante dans la vie quotidienne.

De nouveaux territoires se développèrent, des villes s'érigèrent et une société féodale gouvernée par une aristocratie issu des anciennes familles impériale. Les aspirations de cette jeune civilisation sont appelées le chapitre du rétablissement par les peuples qui connaissent le passé.


L’Époque de la Découverte

La civilisation humaine sur Kolydia a lentement rétabli ses liens avec les autres peuples, qui avaient depuis longtemps oublié la catastrophe causée par l’homme, ses gardiens et les démons.

Petit à petit les gens de Kolydia en ont appris plus sur les runes et sur la chute des Antiques Royaumes.

Ils fondèrent des organisations pour accumuler toute la connaissance antique. Le plus puissant de ces groupes est "l'Œil de la Sagesse". Leur processus de recherche était si lent que les sceptiques les ont mentionnés comme étant des collecteurs de laines de vieux universitaires. Les améliorations de la technologie de transport causèrent un développement explosif.

Les Hommes pouvaient maintenant atteindre des secteurs intacts et découvrir des territoires inexplorés. Ils trouvèrent d'énigmatique ruines, des équipements antiques et de mystérieux peuples barbares. C’est ainsi que, les Hommes purent, en reprenant connaissance de leur nébuleux passé, soulever le voile qui pesait sur leur identité. Mais chaque nouvelle découverte fut accompagnée de nouveaux mystères.

L'humanité, rendue presque folle dans sa recherche de connaissance, développa de plus en plus de machines pour visiter chaque recoin du monde. Même les autres races furent infectées par l'ardeur de l'humanité.

L'Époque de la découverte est le nom de l’ère actuelle.


Le contenu de cette page provient du site officiel et appartient à Frogster.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.